Marché des Futures: Interview et Conférence de Pascal TRICHET pour l’AFATE

 

Interview et extrait de la conférence de Pascal TRICHET pour l’AFATE (Association Française des Analystes Techniques: http://AFATE.com ) sur le thème du marché des contrats futures (contrats à terme), réalisée dans les locaux de Krechendo Trading ( http://Krechendo-Trading.fr ) à Neuilly-sur-Seine.

Présentation de Pascal TRICHET (tirée de: http://www.pascaltrichettrading.com/qui-suis-je/ ):

« Trader indépendant et coach. Conseiller en Investissements Financiers

J’interviens sur les marchés financiers depuis 1981. Je suis devenu trader indépendant pour comptes propres en 2000. (indices, actions, CFD CAC, FOREX, EUR USD, futures, options)

Coach en trading, je vous corrige et vous perfectionne, en particulier quand vous ne réussissez pas parfaitement;

Conseiller en Investissements Financiers, j’apporte un savoir faire, au delà des coachings, sur l’aspect financier et patrimonial.

L’essentiel de mes analyses repose sur l’analyse technique et graphique mais accompagnée d’un très bon suivi des actualités macro-économiques. Ce qui m’a permis de détecter tous les retournements majeurs du marché (septembre 2000, mars 2003, juillet 2007, mars 2009, août 2011, août 2015).

En septembre 2014, au salon du TRADING ( http://www.salonat.com/ ), rendez vous annuel de l’investisseur et du trader indépendant, j’ai obtenu le TROPHEE d’OR au concours « FACE aux TRADERS » »
Définition et Présentation des Contrats Futures / Contrats à Terme (tirées de: http://www.boursedeparis.fr/centre-d-apprentissage/les-contrats-a-terme/comment-fonctionnent-les-contrats-a-terme ):

Un contrat à terme ou « future » en Anglais, est un engagement négocié entre deux contreparties qui permet :

D’acheter ou de vendre ;
Une quantité déterminée d’un actif sous-jacent ;
A une date prédéterminée (la date d’échéance) ;
A un prix convenu à l’avance.
Les contrats à terme (futures) constituent une promesse ferme, c’est-à-dire que l’acheteur du contrat à la date d’expiration s’engage à acheter l’actif sous-jacent au prix convenu. Le vendeur du contrat quant à lui doit, à la date d’expiration, livrer l’actif sous-jacent ou son équivalent en espèces, selon les standards du contrat négocié.

Il ne faut pas confondre les contrats à terme (engagement ferme) avec les contrats d’options dont le caractère optionnel donne à l’acheteur d’un contrat d’option le choix d’exercer ou non le droit qu’il a acquis en fonction des évolutions du marché.

Les contrats à terme sont des produits standardisés négociables sur un marché réglementé par le biais d’intermédiaires spécialisés en produits dérivés. Ils peuvent être achetés ou vendus tout au long de leur durée de vie.

Vous pouvez ouvrir une position indifféremment en achetant ou en vendant un contrat à terme. Inversement, vous pouvez fermer votre position en rachetant ou en revendant ce même contrat à terme avant la date d’échéance. En pratique, la plupart des positions ouvertes sont closes avant leur expiration.

Si vous anticipez la hausse d’un actif sous-jacent, vous pouvez acheter un contrat à terme, c’est-à-dire prendre une position longue, ce qui vous engagera à acquérir l’actif sous-jacent, ou l’équivalent en espèces, à un prix pré-convenu et à une certaine date.

Si vous anticipez la baisse d’un actif sous-jacent, vous pouvez vendre un contrat à terme, c’est-à-dire prendre une position courte (ou vendeuse), ce qui vous engagera à livrer l’actif sous-jacent, ou l’équivalent en espèces, à un prix pré-convenu et à une certaine date.

Si à la clôture de la position ou au plus tard à la date d’échéance, le prix du support du contrat est supérieur au prix spécifié à la conclusion du contrat, l’acheteur du contrat réalise un profit et le vendeur du contrat subit une perte.

A l’inverse, si à la clôture de la position ou au plus tard à la date d’échéance, le prix du support du contrat est inférieur au prix spécifié à la conclusion du contrat, l’acheteur du contrat subit une perte et le vendeur réalise un profit.

Tout d’abord un dépôt de garantie vous sera demandé, préalable indispensable à toute négociation. En fonction du cours de compensation établi après chaque séance de Bourse à partir des cours de fin de séance, des appels de marge seront déterminés.

Fabien LABROUSSE

Je réalise des vidéos sur les thématiques bourse / trading / finance avec différents professionnels depuis 2007 qui sont ensuite diffusées sur mon site VideoBourse.fr ainsi que sur la chaîne Youtube liée qui compte actuellement 12 731 abonnés pour plus de 3 600 000 vues. Mon activité est suivie sur les réseaux sociaux par nombre de particuliers souhaitant investir leur épargne et de professionnels (brokers et courtiers, institutions financières, traders, gestionnaires, économistes et analystes). VideoBourse compte également un forum actif de 6336 membres. L'ensemble de ces services sont proposés gratuitement à l'audience, mon business model reposant sur la réalisation campagnes de communication / marketing.

Vous aimerez aussi...