Les ETF (Exchange-Traded Fund) enregistrent des Volumes Records. Pourquoi?

Nous allons ici essayer d’en savoir plus sur les ETF (Exchange-Traded Fund) qui enregistrent des volumes records et suscitent un fort intérêt dans le secteur de la finance.

Définition d’un ETF (tirée de: https://fr.wikipedia.org/wiki/Tracker_(finance) ):

Un Index Tracker, ou fonds indiciel coté (également appelé ETF pour Exchange-Traded Fund), est un type de fonds de placement en valeurs mobilières reproduisant un indice boursier (un « fonds indiciel »), un actif ou tout simplement une stratégie et négociable en bourse.

En France, ces fonds gérés par des organismes de placement collectif en valeurs mobilières sont également désignés par OPCVM indiciels.

Bien que la majorité des fonds négociés en bourse soient indiciels, d’autres fonds gérés activement sont également transigés en bourse mais ne constituent pas des trackers.

Principe:

Un Index Tracker a pour objet de répliquer la performance d’un indice actions, un indice obligataire ou encore un indice de matières premières. La majorité des trackers reproduisent un indice général de la bourse ou un indice sectoriel, par exemple les entreprises du secteur pharmaceutique, quelle que soit la bourse sur laquelle chacune est cotée.

Ayant la même composition que l’indice boursier qu’il reproduit, il varie donc à la hausse ou à la baisse selon la même amplitude que l’indice qu’il reproduit, le cas échéant multipliée par un coefficient, dans le cas d’un tracker à effet de levier.

Au contraire d’un fonds de placement classique, le tracker ne requiert pas le recours aux analystes financiers. C’est donc un outil de gestion passive. Ses partisans considèrent que les analystes financiers ne sont pas capables, sur une longue période, de battre les indices boursiers, qu’il est donc inutile de payer pour leur service, et qu’il vaut mieux acheter un tracker qui reproduit un indice boursier.

Faisant l’économie d’analystes financiers, ses frais d’administration sont minimes (0,1 % à 0,9 % par année) comparativement aux frais des fonds de placement gérés activement (1 % à 3 % par année).

Les trackers qui suivent un indice boursier, dividende non réinvesti, versent un dividende une fois par an en général.

Fabien LABROUSSE

Je réalise des vidéos sur les thématiques bourse / trading / finance avec différents professionnels depuis 2007 qui sont ensuite diffusées sur mon site VideoBourse.fr ainsi que sur la chaîne Youtube liée qui compte actuellement 12 731 abonnés pour plus de 3 600 000 vues. Mon activité est suivie sur les réseaux sociaux par nombre de particuliers souhaitant investir leur épargne et de professionnels (brokers et courtiers, institutions financières, traders, gestionnaires, économistes et analystes). VideoBourse compte également un forum actif de 6336 membres. L'ensemble de ces services sont proposés gratuitement à l'audience, mon business model reposant sur la réalisation campagnes de communication / marketing.

Vous aimerez aussi...