fbpx

Combien coûte la pratique du Trading?

Il y a 20 ou 25 ans, le trading était réservé aux professionnels (les banques, les fonds de pension…) et aux initiés ayant de gros capitaux. Désormais, depuis l’explosion d’internet, n’importe qui, du moment qu’il est quelques centaines d’euros de côté (personnellement j’ai commencé avec 350€ sur mon premier compte de trading), et une connexion internet, peut intervenir sur les marchés financiers.

Ensuite, selon les marchés que vous ciblez (actions, FOREX, CFD…) les commissions ne seront pas du tout les mêmes (à mon sens, au niveau des commissions, le marché le plus claire, simple d’accès, et dans lequel vous dépenserez le moins d’argent en commissions diverses demeure le FOREX. Par exemple, sur le marché des devises, si vous prenez une position de 10 000€ sur l’EUR USD, vous payerez en moyenne entre 1,5 et 3€, sans frais supplémentaires (à part éventuellement les taux d’intérêt des différentes devises, mais ceux-ci peuvent également être positifs pour vous.). Bien sure, comme nous l’avons vu auparavant, la plus part des amateurs qui décident de se lancer dans le trading sans connaissances approfondies perdent rapidement de l’argent. Ainsi, même si l’on ne peut pas directement considérer cela comme des coûts engendrés par la pratique du trading, il faut le prendre en compte. C’est pour cela que l’on vous conseillera toujours de commencer le trading avec le minimum de capital, pour limiter vos pertes en tant que débutant, qui, si elles ne sont pas obligatoires, demeurent fort probables. Pour pallier à ça, il faut vous former. De plus, beaucoup de Brokers proposent d’ouvrir des compte démo (vous pouvez consulter notre liste des brokers proposant d’ouvrir gratuitement des comptes virtuels en cliquant ici). Cependant, il faut bien garder à l’esprit que si vous risquez peu d’argent, vous gagnez peu d’argent. Aussi, certains ont tendance à oublier cela et à vouloir aller trop vite, abusant des effets de leviers très importants proposés par les brokers (certains vous proposent de multiplier jusqu’à 500 fois votre capital de départ.). Aussi, sans un money management (plan de gestion de votre capital) réfléchit et étudié, vous perdrez très certainement de l’argent à long terme.

L’imposition sur les bénéfices dégagés demeurre un point déterminent, et le manque d’informations qui l’entourre repousse nombre de particuliers voulant s’initier au trading. En effet cela parrait complexe puis ce que l’imposition varie en fonction des produits financiers sur lesquels vous souhaitez investir. Aussi, un trader évoluant sur le marché des devises n’aura pas la même imposition qu’un trader investissant sur le marché des actions. Ainsi, chaque cas est différents, et il convient de vous renseigner aurpès de votre centre des impôts pour avoir une information claire et précise venant d’une source sûre. A titre indicatif (ne le prennez pour argent comptant), en France, un trader particulier dégageant de petits revenus voit en généralement son imposition sur bénéfices s’élevée entre 25% et 30%.

Il faut donc noter que si l’on choisit des produits financiers appropriés (devises, CFD, etc…) on peut pratiquer le trading avec des frais relativement faibles. Cependant, le plus gros coût demeurre le risque de perte sur l’achat ou la vente de produits financiers. Aussi, pour pallier à cela il est indispensable de suivre une formation ou de se former soit même sur différents sites internet (sur VideoBourse.fr biensure, mais également sur d’autres sites de qualité comme abcbourse.com ou sur des forums comme celui de trader-forex.fr.) De plus, vous pouvez vous entraîner gratuitement, sans aucun risque et dans les mêmes conditions que les traders réels avec des comptes démo. N’hésitez pas à en ouvrir et à tester les différentes plateformes des brokers avant de vous lancer.

Pour apprendre les bases de l’investissement, et découvrir concrètement comment fonctionnent ces marchés financiers, plusieurs courtiers en ligne et Brokers mettent à votre disposition gratuitement des comptes virtuels (aussi appelés comptes démo) qui vous permettront de vous exercer et de trader dans les conditions du réel, sans prendre le moindre risque financier, puis ce qu’il s’agit d’argent virtuel. Vous pourrez alors apliquer dans les conditions du réel les éléments que vous allez apprendre lors de cette formation. Voici une petite liste des Courtiers et Brokers qui proposent cela: